Choisir des cosmétiques sains pour bébé (et toute la famille) en 3 étapes

verite cosmetiques 4

Petit détour par mon parcours vis à vis des cosmétiques

Un des univers dans lequel j’ai mis du temps à me plonger, c’est celui des cosmétiques (produits et soins pour bébé et toute la famille).  Mais bon, on est bio-ecolo-bobo ou on ne l’est pas ; je faisais mon liniment, j’achetais les marques Weleda et Natessance (car aux Choux Verts, c’est ce qu’ils avaient à l’époque) et je m’arrêtais là ! C’est déjà pas mal me diront certain(e)s ! A l’époque de mon premier (2012), il y avait déjà eu des scandales autours des produits sur la peau de bébé… j’étais donc un peu « avertie ».

Puis, j’ai commencé à regarder les vidéos de Mini (lien) et de fil en aiguilles j’ai commencé à me poser des questions, à me dire que peut être je pouvais trouver mieux avec d’autres marques…

Ensuite j’ai lu le livre de Rita Stiens « La vérité sur les cosmétiques ». Révélation ! Quel livre magnifique ! Je l’ai lu comme un roman. Elle y fait un tour complet sur la question, et je ne peux que vous inviter à le lire.

A partir de là, j’ai commencé à changer ma manière d’acheter mes cosmétiques. Mais au lieu d’uniquement faire ce travail pour ceux de mes enfants, je le fais également pour toute la famille (et quand j’ai regardé la liste d’ingrédients de certains de mes produits chouchou, ça fait mal !). J’ai également commencé un tri dans nos cosmétiques pour adultes… et je suis loin de l’avoir terminé, car je ne parviens pas encore à me résigner à jeter certains d’entre eux.

Ma méthode

Un petit avertissement s’impose : je ne dit pas et ne pense pas que c’est « LA » méthode à suivre ». Mais c’est celle qui me convient actuellement. Peut être du coup cela vous inspirera-t-il ou en aurez vous des trucs à conseiller !

Je n’achète que des produits labellisés bio

Pourquoi ? Car bon nombre de produits non bios (que j’ai eu entre les mains en tout cas) ont au minimum une « crasse » dans leur composition (perturbateurs endocrinien, substance bouchant la peau, ou à l'inverse rendant plus perméable la peau,…)

Label et label

Mais des labels bio, il y en a plein. Sont-ils tous pareils ? Se valent-ils tous ? Non ! Ce serait trop facile… Certains sont plus tolérants que d’autres. Par exemple, certains (Ecocert et cosmébio) font entrer l’eau comme ingrédient « bio », ce qui fait qu’un produit bio peut être étiqueté 98% d’ingrédients bios… et pour un autre label il ne pourrait revendiquer que 5%... Dans l’ouvrage de Stiens, il y a également les descriptifs des différents grands labels et de comment s’y retrouver. Vous savez donc en fonction du label si le produit est plus « sûr » que d’autres, plus « nature ». Par exemple le label « ecocert » est, sur pas mal de niveaux, moins difficile à obtenir que Soil Association (que je ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam avant d’avoir lu le livre…). Mais attention, un fabricant labellisé Ecocert peut décider d’être très méticuleux et bien au delà des critères du label ! C’est donc une aide, un repère mais cela ne fait pas tout !

On en arrive donc à l’étape suivante.

Vérifier la composition

Vous allez peut être vous dire : mais pourquoi ne pas regarder la liste d’ingrédient au moment de l’achat du produit ? Faites l’exercice de regarder une liste d’ingrédient sur un cosmétique… de regarder ce que signifient tous les noms barbares sur le site ou dans le livre… et mettez vous en situation : Vous faites votre shopping en pharmacie/parapharmacie/…. Vous demandez une crème pour la peau de bébé. On vous propose un produit bien connu de tous… Vous dites : « attendez » vous sortez votre livre/ smartphone et regarder la trentaine d’ingrédients répondant à de doux noms barbare du type : Alpha­Glucan Oligosaccharide , Disodium EDTA et autres Laurdimonium Hydroxypropyl Hydrolyzed Soy Protein,... Ouais… Vous voilà mal embarqué, non ?

Que faire ? Acheter le produit et regarder en rentrant chez soi? C’est risquer de trouver un perturbateur endocrinien ou un soupçonné d’être cancérigène. Que faire de ce produit ? Le jeter ? L’utiliser la mort dans l’âme et au moment d’en racheter un nouveau être face au même problème ? Ou Etre heureuse : Youpie !!!! Tout est "safe" ! (C'est au loto qu'il fallait jouer alors, pas allez à la pharmacie! ;))

Donc, quand je regarde mon produits, de manière détaillée, je me base sur le site « la vérité sur les cosmétiques » et sur le livre. Mais régulièrement, si le produit est bien bio, je regarde sa composition de manière plus générale (si ça vous intéresse comment je les lis, dites le dans les commentaires!). 

Tester

Dans le teste, 3 choses interviennent selon moi:

  • Le prix
  • Le packaging (pratique, on en fout partout,...)
  • A quel point le produit nous rend heureux!
  1. C'est trois éléments sont pour moi à mettre en balance. Dans mon article sur les crèmes pour le change, j'explique que j'aime particulièrement le packaging d'un produit... mais sont prix est élevé! Tandis que le Weleda est abordable et très efficace... 
  2. A partir donc de  de tout cela : je déclare un gagnant tout en essayant de tester de tant en tant de nouvelles choses quand je tombe dessus !

Voilà donc comment je choisis mes cosmétiques actuellement ! Et vous, vous faites comment ? Vous pensez quoi de ma méthode ?

Inscrivez-vous à la newsletter

Articles Récents