4 jours avec Isabelle Filliozat, 4 choses à en retenir

livres isabelle filliozat

Bonjour à tous !

Et voilà, mes 4 jours de folies sont passés. 4 jours avec des événements autour d’Isabelle Filliozat, et je suis allée à tous ! Je vous en parle un petit peu.

Alors tout d’abord, c’était quoi les 4 évènements ?

  • Jeudi - conférence organisée par les Cabris : « Comprendre ce qui se passe dans le cerveau de l’enfant entre 6 et 11 ans ».
  • Vendredi - conférence organisée par le « Centre Européen de Thérapie Intégrative » : « Être parent n’est pas un jeu d’enfant.
  • Samedi, atelier organisé par parents thèses : « Changer de regard sur nos enfants et apprendre à gérer le stress » ou j’assistais Isabelle
  • Dimanche, atelier organisé par parents thèses  : « Anxiété, fuite et cauchemars » où la je participais.

Au début, je comptais vous faire un compte rendu de mes journées. Mais en quelques mots, ce fut intense, j’ai été très fatiguée… et c’était passionnant ! Pour ne pas entrer dans mon travers de me perdre dans tous ce qu’il y a dire... J’ai utilisé cette technique que j’aime bien pour le moment : me donner un chiffre de choses à dire. Je vais donc vous présenter 4 éléments qui, selon moi, sont marquant dans le contenu de ce qu’a transmis Isabelle, et 4 sur les évènements en tant que tel.

Comme d’habitude, j’y ai fait de belles rencontres et je ne regrette absolument pas d’avoir ainsi été présente à tous les évènements… même si maintenant il va falloir remplir les réservoirs de mes enfants à fond, ils ne m’ont effectivement pas beaucoup vu.

Les 4 choses à retenir de ces évènements

Les limites !

Dès que notre enfant à un comportement « débordant" (agressivité, manque de respect, inhibition, bêtises, évitement,…). On nous serine sans cesse : « votre enfant agis ainsi car vous ne lui posez pas assez de limites » « vous devez posez des limites »…des limites, des limites, des limites ! Mais, c’est quoi une limite ?

Isabelle prend l’image d’une casserole avec du lait qui déborde (le comportement débordant de l’enfant). Que doit-on faire ? Mettre un couvercle (une limite) ? Le lait va continuer à déborder... Si ont veut absolument garder le couvercle… il va falloir augmenter la pression, encore et encore… on ne sait pas tenir éternellement. Si vous tenez bon (tiens tiens, vous n’avez jamais entendu ça : « il faut tenir bon ! » ?), votre cuisinière sera pleine de coulures de lait, de tâches, vous serez épuisé(e) voir brûlé(e) (ça je me permet de le rajouter ! ;) ) … et le fond de la casserole sera fichu. Bref, tout le monde y perd…

Non, quand le lait déborde, on éteint le feu ! De même, quand le comportement d’un enfant déborde, on cherche la source du débordement… et on la stoppe !

food pot kitchen cooking 2

eh oui, tout bêtement, on éteint la source du débordement!

Le stress

Quand nous ou notre enfant sommes sous stress, notre corps sécrète de l’adrénaline, du cortisol. Il n’est plus capable de réfléchir, d’analyser, d’organiser. C’est normal, le stress implique « danger » et donc la nécessité d’agir rapidement.

Trois attitudes face au stress :

  • l’attaque (lancer des objets, taper, frapper, avoir une attitude de défi, négocier,…),
  • la fuite (l’esquive)
  • le figement (on entend plus, ralentissement des mouvements, apparence figée, on ne sait plus agir).

Les réactions disproportionnées de l’enfant et de l’adulte sont des réactions dues au stress !

fashion person woman girl 2

Ben oui, la course à la montre c'est une bonne source de stress: parents et enfants!

Isabelle à donc donné nombre de trucs et astuces pour travailler se stress. Mais rien que de réaliser cela peut permettre de diminuer la pression, et d'éviter certaines "crises", de se rendre compte du poids que nous portons nous parents... et de nous donner de l'empathie!

Toujours regarder le comportement de l’enfant au regard de son développement cérébral

Un des premiers éléments à regarder vis a vis d'un comportement débordant: es ce qu'il n'est pas le reflet de son étape développementale? Par exemple:

Si un enfant entre 1 et 2 ans hurle sur la table à langer, ne veut pas allez dans la poussette/sac de portage, dans le siège auto… cela correspond à son besoin de découvrir, de développer la marche. Pourquoi ne pas écouter se besoin bien légitime ?

Si un enfant de 4 ans fait le « petit chef » (C’est moi le roi, c’est moi qui décide,…), c’est parce qu’a cet âge, il a besoin de développer son pouvoir personnel… Pourquoi ne pas formuler nos besoins afin de lui laisser de la liberté, le sentiment d’avoir se pouvoir ?

Froncer les sourcils

Vous devez vous mettre en route, c’est le matin, vous êtes pressés… et évidemment, votre bonhomme doit encore mettre son manteau et ses chaussures… Vous êtes sous stress, l’heure avance, vous le regardez en fronçant les sourcil et lui dites « dépêche toi, on vas encore être en retard ! » Et là, il traîne encore plus ! Il se moque de vous ? Non !!! C’est physiologique ! Quand on fronce les sourcils, le tonus musculaire diminue… et il devient de plus en plus difficile de s’habiller, marcher,... Que faire à la place ? Un des trucs : simplement dire un mot : « Manteau ! » et bon nombre de ces moments de stress devraient disparaître. (si ce n’est pas le cas, il y a d’autres astuces !)

Les 4 plaisirs collatéraux de ces quartes jours

Et oui, à chaque fois que je vais à des événements autour d’Isabelle (de l’EIREM en générale), mon plaisir ne se limite jamais uniquement aux contenu des formations/conférences. C’est toujours accompagné par d’autres belles découvertes. En voici 4 pour ce cru :

De super rencontres

C’est toujours le cas quand je vais à une activité de l’EIREM. Les personnes que j’y rencontre me font du bien. Ici, j’ai fais la rencontre d’Anouk Dubois, d’Olivier (et oui, il y avait des hommes aussi ! ;) ), de Manuelle, Silvia, Séverine,…

La découverte de Parents-thèses

Evidement, je connaissais déjà et j’étais depuis longtemps abonnée à sa newsletter. Mais là je suis enfin allée à un événement organisé par Sandrine Corbiau et son équipe. Et là j’étais ravie : le lieu choisi était vraiment une belle découverte et Sandrine est sympa, chaleureuse et une très bonne organisatrice.

Et puis, le choix du thème était tellement bien ! ;)

Bref, je pense que ce n’est que la première fois où je me rends à l’un de leurs évènements.

Mon mari

A nouveau j’ai eu le plaisir de constater que je pouvais avoir confiance en lui et rester toujours sereine : il prend soin de nos enfants et je peux ainsi me consacrer à mes formations… et échanger avec lui par après. Une fin de semaine et un week-end intense. Super !

A bientôt,

Maëliss

Inscrivez-vous à la newsletter

Articles Récents