Les avantages insoupçonnés de la tétine ou "cachez moi ce sein que je ne saurais voir"

tetine allaitement bebe

Je suis une lectrice de la revue "Cerveau & Psycho". Revue vraiment passionnante de vulgarisation scientifique. Et voilà que dans le numéro de septembre 2019 je lis le titre "Docteur Tétine et Mister Tototte" écrit par Nicolas Guéguen (je ne sais pas si il est de la famille de Catherine...) . Je ne pouvais attendre de le lire!

Mais j'ai été assez surprise à la lecture de cet article. L'auteur parle du fait que c'est un article de puériculture très controversé. Et que 80% des petits français en maternelle en auraient une. 

Elle suscite autant d'inquiétude que de soulagement. Combien de jeunes mamans, épuisées par les nuits d'insomnie ou les heures passées à bercer une petite boule hurlante, ont déjà déclaré: "Avant j'étais contre, mais c'est la seule chose qui empêche mon bébé de pleurer"? Ce n'est pas pour rien que les Anglais appellent cet ustensile pacifier, littéralement "pacificateur"...

Arrêtons nous déjà là. Normalement, le bébé devrait avoir accès au sein notamment pour satisfaire son besoin de succion, se consoler, s'apaiser, se nourrir,... Mais voilà, nous sommes dans une société où si une maman le fait, on lui dira que son bébé n'a pas faim, elle le lui donne de trop. Il faut lui donner le sein à heure fixe... Et entre-temps, lui donner une tétine pour son besoin de succion! 

Donc, oui, la tétine empêche de pleurer ... mais le sein le fait aussi. De fait, la tétine imite le sein sans l'égaler.

Après cela, l'auteur explique les "effets positifs de la tétine":

Elle pourrait aider dans la lutte contre la mort subite du nouveau né. 

Les nourrissons qui utilisent qui utilisent une tétine ont 2 à 5 fois moins de risques de décéder ainsi. L'Académie américaine de pédiatrie va jusqu'à recommander d'en proposer une aux enfants au moment de s'endormir - sans les forcer à la prendre ni la réintroduire lorsqu'elle tombe pendant le sommeil.

J'aimerais vraiment savoir par rapport à quoi ce 2 à 5 fois a été comparé... Car franchement ça ressemble à ... endormir son bébé au sein! Ouuuuuh mais qu'est-ce que j'écris là! Une des choses tellement décriée dans notre société car ce serait une vraie "drogue" pour les bébés! Donner le sein jusqu'à l'endormissement! Tandis que donner une tétine, ça oui!

Plusieurs travaux indiquent  que la tétine est aussi un excellent antidouleur. Les bébés sont souvent soumis à des examens pénibles, comme un prélèvement sanguin. Ce qui les fait aussitôt fondre en larmes!

Souvent soumis à des examens pénibles? Ah bon? La je fait juste une petite pause... à quoi sert le point d'exclamation après le "Ce qui les fait aussitôt fondre en larmes!"?  Je ne comprends pas... c'est surprenant que quelqu'un piqué sans pouvoir comprendre pourquoi, pleure? Mais passons...

Grâce à des tests sur des nourrissons de 2 mois, Rosemary Gates Campos, de l'université de Californie à San Fransisco, a montré que la tétine réduit après la durée des pleurs et le rythme cardiaque, qui a tendance à s'emballer lors de ses procédures. Les tests ont même révélé que cet ustensile est plus efficace que deux autres méthodes visant à calmer le bébé: l'emmitoufler dans un tissu doux et le bercer. 

Mais... sérieusement... Vous auriez pas pu aussi comparer ça avec "Donner le sein"???

Il est parfois utile d'adjoindre à celle-ci un peu de boisson sucrée, connue pour son effet analgésique.

J'hésite entre rire et pleurer là... Et le lait maternel??? C'est amer?

les bébés qui avaient reçu à la fois l'eau sucrée et la tétine étaient ceux qui éprouvaient le moins de douleur - ce qu'on mesurait par l'analyse de leur expression faciale et par la durée des pleurs.

Je ne peux pas croire que dans cette étude il y avait aussi l'option: mettez votre enfant au sein après l'analyse. Car sérieusement, donner quelque chose a sucer à un enfant en même temps qu'une boisson sucrée... ça s'appelle: donner le sein!

Autre bienfait cité après: la tétine permettrais au prématuré de se faire plus vite à la succion au sein. Et là, j'aurais vraiment voulu avoir des données en plus de cette étude. Car bon, quand je vois la différence entre la succion au sein et la succion avec une tétine, je me demande si on compare la même chose... Peut-être pour des bébés étant sans contact et sans succion? Mais si le bébé est en contact le plus possible avec sa maman (méthode kangourou), avec, dès qu'il le peut accès au sein?

Après, l'auteur parle aussi des effets négatif de la tétine. 

  • Son impact sur l'allaitement. Il serait positif pour les prémas, mais après, ce n'est plus le cas (même si je suis intuitivement d'accord, les justifications de cet élément ne me semblent pas complètes dans l'article).
  • Elle augmente le taux de tabagisme. 42% de ceux qui avaient utilisé une tétine plus de deux ans étaient devenu fumeurs contre seulement 8% pour les autres
  • La tétine entrave le développement émotionnel. En effet, nous imitons les expressions des autres, c'est cela qui nous permet de mieux les comprendre. Or les utilisateurs de la tétine ont le visage crispé autour de lé tétine ce qui entrave cette imitation. 

Plus les participants avaient utilisé une tétine pendant longtemps, moins leurs score d'empathie et d'intelligence émotionnelle étaient élevés.

Cet impact est observé chez les garçon, les filles en sont préservées

Finalement, comme pour bien des choses, c'est l'excès qui semble nuire. L'usage occasionnel d'une tétine lors de la première année ne serait pas néfaste, en particulier si il est concentré sur l'endormissement et le sommeil. 

Fin de l'article...

Fin de l'article??? Pas un mot de mise en perspective avec l'allaitement? Avec le sein? Je... je... je ne sais ce qu'il faut écrire tellement, je n'ai pas de mots...

Voilà un article qui se veut scientifique et de mise en perspective... Sauf qu'il en oublie un élément essentiel: l'allaitement maternel au sein! La tétine imite le sein. Pourquoi ne pas en parler?

Ce manque de mise en perspective est d'autant plus regrettable que pour les enfants ne pouvant pas être mis au sein (la mère ne pouvant ou ne voulant pas le donner que ce soit de manière générale ou dans certaines circonstances (maman absente, conduisant une voiture,...), cela peut réellement avoir de l'intérêt.

Sur ce je vais aller prendre une tétine et une boisson sucrée car vraiment j'ai mal! A bientôt!

Update:  Pour aller plus loin, certains m'ont demandé certaines sources d'études sur les sujets cité dans l'article. Voici quelques liens.

Pour les infos sur le QI : 
https://academic.oup.com/ajcn/article/70/4/525/4729098
https://jamanetwork.com/journals/jama/fullarticle/194901
Pour la question du tabac, voici le lien vers l'étude dont parle l'article en question: https://www.karger.com/Article/Abstract/365351
Pour la question des émotions: https://www.tandfonline.com/.../10.1080/01973533.2012.712019

N'hésitez pas à partager cet article si vous l'avez apprécié.

Newsletter

Inscrivez vous à ma newsletter pour rester au courant de mes activités. Promis, je n'en envoie pas trop souvent!

Publiez votre commentaire

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire.

Flux RSS de commentaires de cette page | Flux RSS de tous les commentaires

Inscrivez-vous à la newsletter