Comment devenir une maman bienveillante?

devenir parent bienveillant

Quand je commence un accompagnement, d'une maman, d'un papa. LA demande initiale qui sort trèèèèèèèèèèèès souvent est "Je veux devenir une maman bienveillante". Parfois il y a : "Enfin, je suis déjà, enfin, j'essaye, mais c'est dur. Je crie parfois, trop souvent. Du coup, je m'en veux."

Vous vous retrouvez là-dedans? Allez, explorons ça ensemble!

Je vous invite, si vous vous retrouvez dans ce paragraphe, à prendre note: Qu'est-ce que c'est "une maman bienveillante"? Pour VOUS.

Souvent, quand je pose cette question, les réponses incluent:

  • Elle ne crie jamais
  • Elle garde toujours son calme
  • Elle ne frappe pas
  • Elle ne ressemble pas à sa mère ou elle lui ressemble en tout point
  • Elle écoute toujours les émotions de son enfant
  • Elle a toujours des astuces, des outils pour accompagner son enfant.
  • Son enfant lui obéit toujours
  • Son enfant la respecte
  • ...

Quand j'entends cela, une hypothèse s'ouvre: le perfectionnisme.

Qu'est-ce qui me met la puce à l'oreille? Déjà les toujours, les jamais, les "je suis nul", les autres y arrivent et pas moi... 

Quand je valorise ce que vous faites, vous me répondez alors: "Oui, mais..." Bref, vous ne prenez pas. Car non, il y a bien souvent un point qui n'était pas "suffisant".

Mais c'est quoi finalement une maman, un parent bienveillant? 

Pour moi, l'erreur ici, c'est de voir un "parent bienveillant" comme étant un "état".  On l'est ou on ne l'est pas. 

Je vous invite à voir cela plutôt comme étant un continuum. C'est un chemin, la bienveillance/parentalité positive/consciente ou peu importe le terme. Ce n'est pas "être ou ne pas être" mais plutôt, où j'en suis sur mon chemin. De quoi ais-je besoin pour avancer sur mon chemin? Quelle est ma prochaine "plus petite étape"? 

Sur le chemin, il arrive que l'on avance à pas de géant... et puis qu'on fasse des marches arrières, des détours... Et puis, il y a des moments où nous arrivons à des points de vue. Nous pouvons regarder d'où nous venons et nous surprendre à faire: Waaaaaaaaw, tout ça? Déjà tout ça? 

chemin de parent

Et vous, il ressemble à quoi votre chemin de parent?

Bon, en bon perfectionniste, vous pouvez alors vous dire, oui mais...

  • il y a encore tellement à parcourir
  • machin/tout le monde est déjà bien plus loin que moi
  • avec tout ce que je fais, je n'avance toujours pas énormément
  • ...

Ahlala... le perfectionnisme... :)

Je vous invite dans un premier temps à reprendre vos notes sur le "c'est quoi une maman bienveillante?". Imaginons votre définition:

  • Elle ne crie pas
  • Elle aime jouer avec ses enfants 
  • Elle reste calme quand ses enfants ont un comportement débordant
  • Elle cuisine des plats équilibrés et savoureux
  • Elle prend le temps pour ses enfants.

Maintenant, mettez ces éléments sur un continuum

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10  
Crie                     Ne crie pas
Ne joue pas                     Joue
Perds son calme                     Garde son calme
Plats industriels                     Plats équilibrés et savoureux
Pas de temps avec ses enfants                     Temps avec ses enfants

Remplissez ce tableau que vous avez créé pour vous.

Il y a fort à parier que vous n'avez pas tous vos curseurs sur 10 (sinon, ben, génial, vous êtes une maman parfaitement bienveillante). ;) Ni sur 0. Oui, vous criez sans doute... en même temps, vous ne faites QUE ça? Parfois oui, vous avez certainement l'impression de ne faire QUE crier... mais, toujours?

Bref, voilà un exercice pouvant vous permettre de sortir de ce perfectionnisme. Vous pouvez trouver d'autres pistes dans cet article.

Attention, le perfectionnisme n'est pas à jeter. Il vous permet aussi de vous dépasser, de vous poser toutes ces questions et c'est donc lui aussi qui, sans doute, vous permet d'être la maman bienveillante que vous êtes.

Regarder ce que vous faites déjà, faites le point sur ce dont vous avez encore besoin. 

Être parent peut nous amener une grande charge, ce sont de grandes responsabilités. Et c'est aussi possible d'en prendre énormément de bonnes choses pour nous, un véritable chemin de développement personnel. Ce n'est pas forcément toujours tout rose, bien entendu. Et vous pouvez vous faire accompagner sur ce chemin.

N'hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter, vous recevrez des outils gratuit pour vous accompagner sur ce chemin.

Partager cet article

Publiez votre commentaire


Commentaires

  • Mélissa 30/08/2020 17:36 (Il y a 32 jours)

    Bonjour Maelys ! très joli blog. Merci pour ce super article. Ton petit tableau résume, je pense, les cinq priorités d'une mère qui essaie toujours de mieux faire.

  • Laetitia 25/08/2020 22:25 (Il y a 36 jours)

    Merci pour cet article Maëliss! car en effet, le perfectionnisme nous guette à chaque "faux" pas que l'on peut faire :-) mais c'est vrai que sur le chemin , on fait parfois 3 pas en avant et puis 2 en arrière, mais au final on a avancé de 1 en fait !! et c'est sur ça qu'il est bon de se concentrer :-)

    • Maëliss Layeux 26/08/2020 18:35 (Il y a 36 jours)

      Merci Laetitia pour ton commentaire. Travailler son perfectionnisme, quand il est envahissant, c'est une sacré piste! ;)

Flux RSS de commentaires de cette page | Flux RSS de tous les commentaires

Vous aimerez peut-être aussi lire...


Inscrivez vous à ma newsletter pour rester au courant de mes activités. Promis, je n'en envoie pas trop souvent!