Comment rester amoureux en étant parent? Les langages de l'amour

rester amoureux

Récemment, je me suis lancée le défi de vider ma PAL (pile à lire). Elle est impressionnante et j'avais beau lire des livres... j'en achète plus que je n'en lis. Hum...

Voici donc un article dans le cadre de mon défi. Je vais donc vous parler du livre de Gary Chapman "Les langages de l'amour". Ce livre avait été résumé lors de la formation de coaching parental que j'ai suivi. La personne qui nous avait fait le résumé nous l'avait fait avec tellement de coeur, de passion,... que j'avais vraiment envie de le lire. La grille de lecture proposée était vraiment enrichissante tant personnellement que professionnellement. 

Peux de temps après avoir écouté cet exposé, j'ai lu l'excellent ouvrage d'Isabelle Roskam et de Moïra Mikolajczak "Le burn-out parental : Comprendre, diagnostiquer et prendre en charge" et là aussi, cette grille de lecture est abordée afin d'améliorer la coparentalité car c'est effectivement un facteur de stress dans le burn-out parental.

Les 5 "langages de l'amour".

Les paroles valorisantes 

Ce sont les compliments, les paroles d'encouragements et les requêtes qui contribuent à ce que notre conjoint ait une bonne estime de lui-même. Ces propose favorisent l'intimité, guérissent les blessures et développent le plein potentiel de notre partenaire.

En gros, les chaudoudoux, j'aurais donc envie d'ajouter un point sur l'importance dans ce cas de la description et de ne pas oublier de que quand nous faisons ces retours sur autrui, ils parlent de nous. Je m'explique. Si vous dites à quelqu'un "Tu es tellement intelligente" alors qu'elle est complexée et se trouve bête... elle ne va pas prendre le compliment. Si vous décrivez. "Quand je lis ton travail, je suis impressionnée par la pertinence de tes conclusions et les liens que tu as fait entre les différentes parties.", c'est plus facile à prendre... N'hésitez pas à tester la différence! :)

Les moments de qualité

Ce sont les moments passés ensembles dans le partage, l'écoute et la participation commune à des activités appréciées des deux. On communique le fait que chacun se soucie de l'autre et l'apprécie. Un repas en amoureux, une soirée salsa si notre conjoint adore ça... mais non, regarder un film sans interaction ne fait pas partie de ça... sauf peut être si vous êtes mordu de cinéma et en parlez!

Personnellement, j'adore le cinéma. Mon mari aime bien. Mais je sais que pour lui, ce n'est pas considéré comme une "soirée en amoureux" que d'allez au cinéma. Car "nous ne faisons rien ensemble". 

cinéma en amoureux

Eh non, ce n'est pas une soirée romantique pour lui... enfin, pour moi non plus à la réflexion!

Les cadeaux

Les cadeaux, qui peuvent être des objets achetés ou fabriqués, ou simplement le don de la présence sont des symboles visibles d'amour. Ils prouvent que vous pensez à votre conjoint et traduisent la valeur que vous portez à votre relation.

Personnellement, je suis de ce type là. Et j'adoooooore avoir des idées cadeaux, surprendre la personne, l'avoir entendu parler de quelque chose et 6 mois plus tard, pour son anniversaire: hop, je lui offre ZE cadeau!

Ou bien, je me souviens avec émotion avoir reçu un "body" peu de temps après la naissance de mon ainé. C'était un des plus beau cadeau reçu. Non pas par sa valeur mais parceque les personnes qui me l'ont offerte on réfléchi à un cadeau qui me serait utile, qu'ils n'avaient pas beaucoup de moyen et que tout leur coeur était dedans... J'en suis encore émue des années après. 

cadeau-amour

Non, mais ça... c'est le pied!

Les services rendus 

Les services rendus ne sont pas imposés mais accomplis librement et gratuitement ils doivent aussi être conforme à la demande du conjoint.

Par exemple, un mari rentre plus tôt du travail et fait des tâches qui sont celles que devait faire sa conjointe.

man cooking in the kitchen PA34X9X

Le contact physique

C'est la petite tape affectueuse, le baiser fougueux. Cela peut aussi être les relations sexuelles (bon, dans le livre, attention, on sent la culture du viol... et pourtant, le livre date de 1995).

Comment savoir quel est notre langage?

Posez vous la question: Qu'est-ce que j'attend surtout de sa part? Qu'est-ce qui me donne le mieux le sentiment d'être aimé? Qu'est-ce que je désir par dessus tout? Qu'est-ce qui me blesse par dessus tout? Par exemple: je m'attend à ce qu'il pense à nos anniversaire et trouve des cadeaux qui répondent à mes besoins et mes envies, mes passions... Et si ce n'est pas le cas, je me dit qu'il ne pense pas à moi, qu'il n'est pas à mon écoute. Sinon, il saurait ce que je veux, ce qui me rend heureuse! Le langage est alors celui des cadeaux.

Ou bien: Nous ne passons jamais de temps ensemble. J'aimerais faire une activité avec lui, partagé ensemble nos passions. Mais non, il est toujours occupé ailleurs! Le langage est alors celui des moments de qualité.

Pour connaître celui de votre conjoint, réfléchissez aux reproches qu'il vous fait (ou pas...), à sa manière de vous dire "je t'aime" : il vous offre des cadeaux, prends du temps pour vous aider, vous rendre service, veux des câlins?

Et puis, surtout, n'hésitez pas à en discuter!

En quoi cette grille de lecture est utile en tant que coach parental?

La coparentalité

De deux manières. La première, comme dit plus haut, ce sont sur les questions de coparenatlité. Dans les parents que je rencontre, certains rencontrent des difficultés de dialogue avec leur conjoint. Que ce soient sur la répartition de la charge mentale ou bien de ne pas se sentir aimé, soutenu... C'est donc une belle piste que j'offre aux parents. Quel est votre langage d'amour? Et quel est celui de votre mari? 

Pour prendre soin de nos enfant avec bienveillance et remplir leur "réservoir d'attachement", nous avons nous même besoin d'avoir le notre rempli... ou en tout cas, pas à sec. Comment est le nôtre? Et celui de notre conjoint? Remplissons nos réservoirs avec le langage adapté.

Avec notre enfant

Nos enfants aussi ont leurs langages. Il peut être semblable au nôtre... ou pas! Il se forme durant l'enfance. Personnellement, je pense qu'il est important de montrer notre amour à notre enfant de toute les manières. Par exemple, si notre enfant a plutôt un langage du cadeau, ce n'est pas pour autant que le toucher est à négliger. Mais il est certains qu'il est intéressant de privilégier le langage qu'il a développé. 

Alors: câlins, paroles valorisantes, , cadeaux, moments de qualités,... sont à donner, recevoir, partager... Ce livre est donc une belle invitation à nous écouter nous même: de quoi ai-je besoin, qu'est ce qui me nourrit, me fait du bien. Mais aussi à écouter l'autre,... vraiment! A prendre soin de nous, de lui, de nos relations. 

N'hésitez pas à partager cet article si vous l'avez apprécié.

Newsletter

Inscrivez vous à ma newsletter pour rester au courant de mes activités. Promis, je n'en envoie pas trop souvent!

Publiez votre commentaire

Commentaires

Flux RSS de commentaires de cette page | Flux RSS de tous les commentaires

Inscrivez-vous à la newsletter