La parentalité positive, ça ne marche pas

enfant fait des caprices

Dans un précédent article, je vous expliquait que régulièrement, on me parle, j’entend, je lis,... sur les “dangers de la parentalité positive”. Je vous ai donc parlé de la culpabilité. Aujourd'hui, je vais vous parler de l’inefficacité.

C'est quelque chose que j'entends réellement très souvent. L'idée?  En donnant un ordre, en imposant voire en donnant une bonne gifle, ... On va plus vite, on est plus efficace.

Qu'est-ce qu'il peut y avoir là dessous?

J'ai essayé et ça ne marche pas

Beaucoup de parents me disent: "Je veux mieux écouter mon enfant", "Je veux accueillir ses émotions..." Certains parents me parlent de leur désarroi. Ils ont essayé d'écouter la colère de leur enfant. Par exemple, en sortant de l'école, il récupère leur enfant, ils passent devant le glacier et l'enfant demande une glace. Le parent dit "non". Et là, l'enfant se roule par terre. Sur ce, le parent qui veut appliquer la parentalité positive, se met à la hauteur de l'enfant et lui dit: "Tu es en colère car je ne veux pas t'acheter une glace". Et là, ça augmente, l'enfant tape son parent, lui dit qu'il ne l'aime pas... 

Et là, on pourrait se dire: Ça ne marche pas!

Le souci, c'est que ce n'est pas de la colère, c'est du stress.  Donc, forcément, ça marche pas. Et c'est vraiment une "erreur" courante. Le stress, cela s'évacue, cela se décharge.  Vous pouvez alors accompagner votre enfant quand il est sous stress à le décharger. En courant, en sautant, en criant, en soufflant, en chantant... Et pas en écoutant une émotion qui n'est pas forcément là.

Et ensuite, vous pouvez écouter ce qu'il y a derrière ce stress.

Je vous parlerai plus en détail de cela dans une newsletter, donc n'hésitez pas à vous y inscrire!

C'est souvent plus efficace

Malgré les apparences, bien souvent c'est plus efficace. Si votre enfant de 3 ans veut mettre ses sandales alors qu'il pleut. Vous avez le choix. Vous pouvez être autoritaire (car quand même c'est efficace, car vous êtes stressé, car vous n'avez pas le temps.) Vous avez alors de trèèèèèèèès fortes chances d'avoir... une crise! Et franchement, partir de chez soi avec un enfant en crise, ce n'est pas très efficace, ni agréable.

Deuxième option, ne rien dire et le laissez faire ou négocier de manière interminable. Ça risque de ne pas être très efficace... Et de finir potentiellement avec une crise pour cause de pieds trempés. 

L'option de la parentalité positive: écouter l'enfant (une fois la question du stress "évacuée"). "Tu as vraiment envie de mettre tes sandales? Et oui, tu les as reçues hier et tu les aimes vraiment bien. Si tu allais regarder dehors? Il pleut! Qu'est-ce qu'on met quand il pleut? Les bottes!"

En utilisant ce type d'attitudes, nous sortons du rapport de force et permettons à l'enfant de se sentir compris, aimé. 

Certains diront: ok, mais c'est pas rapide et je n'ai pas toujours le temps.

Remettez vous dans la situation où votre enfant se roule par terre et que vous essayez de le mettre dans son siège auto... Vous trouvez vraiment que c'est rapide? Et oui, on prend parfois du temps avec ce type d'outils, mais globalement je suis convaincue que l'on en gagne.

Ce n'est pas une baguette magique

A côté de ça, même avec les outils et les connaissances que vous avez, il se peut que cela "ne marche pas". Car non, la parentalité positive n'est pas une baguette magique.

Votre enfant a également sa volonté propre, ses envies, ses aspirations, ses problèmes, ses émotions, son stress,... qui font que votre envie à vous, votre besoin à vous ne sont pas forcément compatible. Mais est-ce que celui de notre enfant est moins "important"? Qu'il est moins légitime? 

Quand la parentalité positive est vue comme une manière de mieux comprendre notre enfant, comme une manière de mieux vivre ensemble, de nous  respecter, de prendre soin de nous tous. Alors, oui, c'est un "outil" magnifique. Mais si nous désirons l'utiliser pour "faire obéir" notre enfant, alors nous passons à côté d'une merveilleuse opportunité. Ce n'est pas une baguette magique... et tant mieux!

L'obéissance de l'enfant

J'invite chaque parent à remettre en question le concept d'obéissance. Qu'est-ce qu'il y a derrière? Je vous invite à vous interroger sur cette question et notamment avec l'expérience de Milgram. Cette expérience visait à analyser le degré d'obéissance des "sujets" vis-à-vis d'une autorité qu'il juge légitime. Les résultats, sont glaçants. Même si elle est remise en question par certains, elle permet tout de même de remettre en question la question de la soumission à l'autorité. 

Et pour aller bien plus loin, je vous recommande l'excellent livre de Alfie Kohne "Le mythe de l'enfant gâté".

Ce qui la rend efficace

Et en même temps, oui, la parentalité positive est efficace. Car elle prend comme base ce que nous connaissons du fonctionnement de l'humain pour que nous nous adaptions à celui-ci. Au lieu d'essayer de contraindre, nous pouvons choisir de co-construire.

jeu a encastrer

ça marche quand même mieux quand on n'essaye pas de mettre un carré dans un cercle

Alors oui, ce n'est pas toujours facile et cela demande parfois (souvent?) une sérieuse dose de remise en question. Mais c'est puissant.

Je ne compte plus le nombre de parents que j'accompagne en tant que coach ou quand j'anime des ateliers et qui me disent: "J'ai essayé tel "truc". Waw, ça change notre quotidien."

Je veux que mon enfant se sente aimé

Pour terminer, quel est notre objectif dans notre relation à notre enfant? Être obéi? Ou que notre enfant se sente aimé?

Quand bien même la parentalité positive ne serait pas le meilleur moyen de se faire obéir, pour moi, ce n'est pas une question importante. Car elle est la méthode la plus efficace pour que notre enfant se sente aimé.

Partager cet article

Publiez votre commentaire


Commentaires

  • Maman Chamboule Tout 04/02/2020 14:58 (Il y a 5 mois)

    Comme toujours je partage ton avis sur la question ! Cela me semble très important de rappeler, comme tu le fais si bien, que l’éducation positive est un outil et non une baguette magique !

  • Charlotte - Enfance Joyeuse 01/02/2020 11:21 (Il y a 5 mois)

    Superbe cet article ! Il donne de vraies clés !!!!

Flux RSS de commentaires de cette page | Flux RSS de tous les commentaires

Vous aimerez peut-être aussi lire...


Inscrivez vous à ma newsletter pour rester au courant de mes activités. Promis, je n'en envoie pas trop souvent!