L'impact de l'attachement sur la douleur lors de l'accouchement

papa accouchement

Récemment j'ai lu l'article "Comment renouer le lien" dans Cerveau & Psycho, un magazine que j'apprécie et dont je vous parle régulièrement.

Dedans, j'ai été particulièrement intéressée par les résultats d'une étude de 2006 faite par James Coan de l'université de Virginie.

(elle) a placé 16 femmes mariées d'un appareil d'imagerie par résonance magnétique et les a soumises à la menace d'un choc électrique dans 3 situations différentes: soit elles seraient la main de leur mari, soit elles tenaient celle d'un inconnu, soit elles étaient allongées seules dans l'appareil. Dans chaque situation, un grand X apparaissait sur un écran devant leur yeux pour les avertir qu'elles risquaient d'avoir un choc électrique - ce qui n'arrivait réellement qu'une fois sur cinq. Coan a découvert que le fait de tenir la main de son partenaire "rassure" le cerveau: les régions associées aux réponses émotionnelles et comportementales à la menace [...] s'activent alors beaucoup moins. Ce simple contact réduit également l'intensité de la douleur signalée à la suite du choc électrique. Des bénéfices qui ne sont pas observés chez les femmes seules ni chez celles qui tiennent la main d'un étranger. L'effet apaisant est en outre d'autant plus prononcé que la relation maritale - évaluée par un questionnaire - est forte.

Mon mari et mon accouchement

Même si l'échantillon utilisé dans cette étude est petit, cela me fait penser au rôle que peut jouer l'entourage sur la douleur lors de la naissance et plus particulièrement le mari. C'est d'ailleurs un aspect qui est important dans la méthode Bonapace. Évidemment, il s'agit ici d'une réflexion personnelle de ma part et qui correspond bien avec ce que je fais en tant que doula.

Lors de mes accompagnements en tant que doula, je travaille beaucoup sur ce lien d'attachement. Bien souvent, grâce au travail de ces dimensions qui pour moi est essentiel, une maman qui vient avec l'idée que je doive être présente lors de l'accouchement se sent, au final, suffisamment bien entourée et en confiance avec son mari, l'équipe médicale, que pour ne pas avoir besoin de ma présence le jour "J". 

Cette étude, pour moi, montre (à nouveau) à quel point des facteurs non médicaux peuvent malgré tout avoir une grande importance lors d'un accouchement.

Et la doula? 

Malheureusement nous n'avons pas toujours l'occasion d'avoir une personne avec qui nous avons noué un attachement secure. La présence d'une doula ou une sage-femme en qui avoir confiance, en ayant au préalable travaillé l'attachement, (peut) s'avérer important dans les situations où on est isolé ou lorsque la relation de couple ne se prête pas à un soutien ou à un attachement assez sécurisé lors de l'accouchement.

L'autre possibilité, évidemment, c'est de travailler cet attachement. C'est un point central selon moi. De manière individuelle mais aussi lors de mes rendez-vous "en couple". A ce moment-là, je travaille avec eux la dimension de l'attachement dans le couple. Je vois alors souvent une communication qui se fluidifie et une relation qui se fortifie. Cela permet généralement d'avoir des naissances qui se présentent mieux avec un vécu plus positif. J'ai également la conviction que cela joue un rôle non négligeable dans le post-partum.

Une autre étude sur 105 femmes dans cet article me conforte dans cette opinion:

Les participantes ont ensuite raconté longuement deux souvenirs personnels vifs et bouleversants. Pour chaque histoire, elles ont proposé 1 à 3 mots susceptibles de ramener ces moments à leur esprit et se sont entraînées à revivre les émotions associées à partir de ces mots "déclencheurs". Après cet entraînement, [...] (on) leur a demandé d'effectuer l'exercice en imaginant qu'elles recevaient du réconfort de la part de leur mère ou d'une simple connaissance, puis d'évaluer l'intensité de leur émotion positive ou négative [...]. Résultat : imaginer sa mère - mais pas une simple connaissance - aide à rebondir face à la douleur et à la tristesse provoquée par un souvenir malheureux à condition d'attacher d'un style d'attachement secure. Une deuxième expérience a montré que regarder une photo de sa mère produit un effet positif similaire.

Et cela marche aussi avec le partenaire!

La théorie de l'attachement

Bien souvent dans le langage courant on associe le mot "théorie" avec le fait qu'il s'agit d'une "hypothèse". Mais la théorie de l'attachement, c'est comme la théorie de la relativité : c'est bien établi.

C'est vraiment un concept au coeur de mon travail, j'ai d'ailleurs approfondi ce sujet lors d'un stage auprès de Karine Mecocci uniquement sur ce thème.

Bref, en lisant cet article de Cerveau & Psycho mon cerveau a bouillonné! Voir des liens entre mes différentes formations (de doula, de coach...) me permet de mesurer encore plus le rôle de l'attachement dans le vécu de la grossesse et de la naissance et de l'impact sur le post-partum. C'est vraiment une dimension que je vous invite à explorer... et pourquoi pas avec moi ?

Partager cet article

Publiez votre commentaire


Commentaires

  • Sophie 18/07/2020 16:04 (Il y a 20 jours)

    Bonjour,
    L'étude est très intéressante.
    On dit aussi que le lien mère enfant commence déjà à se créer avant même la conception... Grâce au simple fait d'imager son bébé. Je suis donc d'accord avec l'importance de se sentir secure dans son environnement et bien entouré afin de poursuivre la création de ce lien magique avec bébé.

  • Maman Chamboule Tout 07/07/2020 11:19 (Il y a 31 jours)

    Ça me parait tellement normal que bien entourés, et donc dans des conditions psychologiques secure, les accouchements se déroulent mieux. Je pense que l’état d’esprit joue sur tous les aspects de notre vie.

    • Maëliss Layeux 09/07/2020 10:34 (Il y a 29 jours)

      Oui, tout à fait. C'est évident... mais encore bien trop négligé des retours que j'ai, des témoignages,...

      A côté de cela, cette question dépasse justement le fait que quand nous sommes bien entourés, nous sommes dans un lieu secure. C'est cela que je trouve particulièrement intéressant (et qui ne fait que mettre des mots sur ma pratique!).

      Il faut que l'environnement soit sécure ET cela montre l'importance que l'attachement de la personne soit secure. Le fait d'avoir un attachement secure permet d'utiliser ces outils.

      Je ne sais pas si je suis assez claire dans mon article du coup... ????

Flux RSS de commentaires de cette page | Flux RSS de tous les commentaires

Vous aimerez peut-être aussi lire...


Inscrivez vous à ma newsletter pour rester au courant de mes activités. Promis, je n'en envoie pas trop souvent!